Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Valverde

Valverde de Valdelacasa
Aujourd'hui encore nous faisons étape hors des lieux proposés par les guides, ce qui offre l'avantage d' une pression de la clientèle sensiblement moins forte.

Etape de transition. Si je dis étape de repos (30kms) vous allez dire que nous galéjons.
Nous avons quitté l'Extremadure ce matin et sommes maintenant en Castille et Léon .
Et il faut tout de suite saluer la mémoire de Bobby Lapointe, sans qui peu de gens auraient entendu parlé de la Castille et de l'Aragon, mais celui-ci n'est pas à notre programme
Comme nous finissons par accumuler les kms, les paysages changent imperceptiblement. Ce matin , petit col aux alentours de 900 m et massifs enneigés maintenant très visibles côté nord.
Paysages agrestes donc , largement composés de très vastes prairies , dont les piquets de clôtures sont taillés dans du granit!!
C'est l'occasion de vous dire que nous avons vu les premiers bleuets et les premières jacinthes de la saison.
On ne vit pas tous les jours des aventures extraordinaires et nous nous occupons de notre prochain. Par exemple , nous qui sommes un peu taquins , voire moqueurs , à bon escient bien sûr, accordons des sobriquets aux autres. J'espère qu'ils font pareil sur notre compte. Donc nous avons par ordre d'entrée en scène, Nature et Découverte, un charmant couple espagnol, très propres sur eux, coiffé d'un chapeau de brousse qu'on ne trouve que chez Nature et Découverte.
Puis nous avons La Belle et la Bête, une femme la cinquantaine bien sonnée, élégante et bonne marcheuse et lui un quarantenaire assez brut de décoffrage.
Nous avons aussi "le reporter, sa veste de coton beige et son appareil photo en permanence à la main et son assistante qui court derrière"
Et un homme seul, que rien ne semblait arrêter s'est trouvé affublé du nom de Chameau.

Nous terminons notre deuxième semaine et nous sommes arrivés à mi chemin ( demain dans la matinée ) soit 475 kms

En déambulant dans le micro village , un couple de cyclistes hollandais nous pose la question de savoir si le gîte municipal où nous sommes , possède encore une chambre de libre. Nous leur répondons que probablement oui, et leur faisons visiter le gîte ainsi que notre chambre. Ils sont convaincus et Francisca part au bar chercher la clef de la chambre désirée .
Cela promet un dîner européen animé autour de la bière et comme j'indiquais un rendez vous à 7 (heures) elle me répond que c'est d'accord pour 7 ( bières)
Pierre

Coucou,
Juste quelques mots pour confirmer mon cheminement.
Georgia, je fais durer le livre en ne lisant qu'un chapitre par jour. J'aime beaucoup.
J'apprécie mon sachet d'échantillons. C'est ma récompense après les gros efforts de la journée. D.ailleurs je te propose de suggérer à La p'tite parlotte d'installer un "tronc" pour financer une séance de massage à notre retour.
Nous sommes en gros manque de fruits et légumes !!!!!
Car les épiceries que nous croisons sont peu ou pas fournies en produits frais.
Même les restaurants n'en proposent pas.
Nous nous rattrapons un peu lors des rares passages en ville.
Mais ce sont des petits soucis largement compensés par la beauté du camino.
Hasta luego. C'est l'heure de la cerveza....
Evelyne


Commentaires

  • Bien aimé ces "caricatures " de randonneurs.... S'il avait un chapeau de brousse de "natures et découvertes" , d'autres avaient un sac à dos de la même provenance: rires! Celui que tu nommes le "Chameau" , j'en ai connu un à qui l'on donnait ce sobriquet car il avançait sans jamais trop boire d'eau! Vous semblez remplir le contrat : déjà 475 kms de parcourus.... N'est-ce-pas 950 kms que vous pensez atteindre?C'est un microvillage certes mais je m'y suis promenée sans trop de difficultés.
    Je parle à Evelyne maintenant:
    Ravie que ce livre te plaise : cette écrivaine vient d'en "sortir "un autre en France( il semble être d'un aussi bon cru, à suivre alors).
    J'ai pensé que nous pourrions renouveler une petite séance à l'Aquatonic, je vais tenter de rencontrer quelqu'un qui m'offre deux entrées! là aurais-je encore cette chance?
    Les étals du marché commencent un peu à changer de légumes et de fruits encore timidement. Je suis étonnée de savoir que dans ce pays si réputé pour ses fruits et légumes , vous n'en trouviez pas .Encore una cerveza : en bouteille donc!Mon CDD s'est terminé hier. Nos petites escapades et papotages me manquent un peu. Je vous embrasse tous les deux . Georgia

Écrire un commentaire

Optionnel